EHPAD de Stenay, qui veut changer l'ampoule ?

EHPAD de Stenay, qui veut changer l'ampoule ?

Ce lundi 14 novembre à l'EHPAD Jean Guillot de Stenay, les résidents étaient invités à assister à une pièce de théâtre. Un projet mis en place grâce à la Conférence des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie en Meurthe-et-Moselle. Une production Compagnie du Jarnisy, avec le soutien de la Communauté de Communes Orne Lorraine Confluences (CCOLC) et de la Ville de Jarny.

Vie, dignité et bonheur ! Bien vieillir ça se fait ?
Il est bien sûr question de la vie dans ce spectacle. De ce qu’on en fait, de ce qu’on laisse de notre histoire, de notre arrangement avec le passé : Acceptation et abandon, à la fois lucidité et déni, refus, mais aussi fantaisie, courage et obstination, combat. TANT QUE JE PEUX QUOI !

« On n’est pas éternel ... » dit l’une d’elles. Alors, il faut tenter de vivre. De survivre ? Bien vieillir, c’est possible ?

Les vieilles personnes ne sont pas un monde à part.
Elles ont été auparavant ces enfants de l’école, ces amoureux attendrissants, ces jeunes parents responsables - ou non -, ces adultes travailleurs ou flemmards. Les personnes restent les mêmes, accompagnées à travers leurs vies de leurs qualités et de leurs défauts qui font l’originalité de chacun. On n’a pas à se bonifier en vieillissant. On n’a pas à devenir parfaits. La vie est unique et chacun demeure lui-même. À tout moment de l’existence peut surgir la maladie invalidante ou mortelle. Le progrès est que ce soit plus tard aujourd’hui qu’hier.

Mise en scène : Hervé Lang
Avec : Justine Boschiero et Pauline Collet
Vidéo : Kamel Maad
Lumière : Marie Demandre
Transcription des entretiens : Julie Gothuey