Comportement récurrent au stade des Tilleuls à Stenay

Comportement récurrent au stade des Tilleuls à Stenay.

Respectons l'arbitre.

" Dimanche 2 octobre à 15 heures, il pleut et il faut vraiment aimer le foot pour se rendre au stade des Tilleuls assister au match Stenay-Lérouville, en championnat de 2ème division du district Meuse. Fait rare, il y a un trio d'arbitres officiels. Alors que le score est à 1 – 1, l'arbitre principal siffle un penalty très généreux en faveur des visiteurs. Premières insultes à son encontre, attitude malheureusement classique. Penalty transformé. Deux autres buts suivront. 4 – 1 à la mi-temps pour Lérouville, avantage parfaitement mérité, les sud-meusiens étant supérieurs techniquement et tactiquement. Les arbitres rentrent au vestiaire quand un spectateur, qui ne cessait de les insulter, a voulu s'en prendre physiquement à l'arbitre principal. Il n'est pas passé à l'acte mais son attitude était réellement menaçante. Un comportement lamentable et inutile, qui ne peut que nuire au club stenaysien. Une erreur d'arbitrage fait partie du jeu, il faut l'accepter ou rester chez soi le dimanche après-midi.

Il convient de rappeler que la loi du 23 octobre 2006 dit que l'arbitre est considéré comme chargé d'une mission de service public, assimilé de fait à un magistrat ou à un officier de police judiciaire. Les atteintes dont il peut être victime dans l'exercice de sa mission sont réprimées par le Code Pénal. A titre d'exemple, les menaces ou actes d'intimidation envers un arbitre peuvent être punis de 2 ans d'emprisonnement et 30 000€ d'amende.

Lérouville a gagné 6 -2. Insulter ou menacer les arbitres ne va pas résoudre les problèmes de l'équipe seniors de l'ASSM. Le mal est ailleurs.

Quant à l'arbitre il mérite le plus grand respect. Non seulement c'est la règle mais il faut aussi aimer sacrément le foot pour quitter sa famille le dimanche, parcourir des kilomètres pour aller se faire insulter et menacer pendant un match de championnat de district." 

Jean-Michel LEBRUN.