Manifestation patriotique du 14 juillet 2021 à Stenay

Manifestation patriotique du 14 juillet 2021 à Stenay.

Discours de Stéphane PERRIN, maire de Stenay, vice-Président du conseil départemental.

Mesdames et Messieurs les Maires

Messieurs les Adjoints

Mesdames et Messieurs les représentants de la gendarmerie, des sapeurs-pompiers, M. le Président de l'Association UNC de Stenay-Soldats de France, du Souvenir français, Mesdames et Messieurs les Porte Drapeaux, les représentants de l'Éducation Nationale

Mesdames et Messieurs les directeurs et responsables de service, les Présidents d'Association, les musiciens de l'Harmonie qui nous accompagnent

Chers concitoyens ou citoyens d'autres communes, Chers Amis

C'est avec un grand plaisir que nous pouvons à nouveau nous rassembler, toujours avec précaution, et une certaine distanciation. C'est la 1ère fois depuis de longs mois. Merci de votre présence.

Le 14 juillet 1789, le peuple de Paris prenait la Bastille, symbole de tous les arbitraires, de toutes les oppressions.

Cet événement annonçait la fin d'un régime, le régime monarchique absolu et l'avènement d'un autre régime, la monarchie constitutionnelle puis la République, dont la devise devenue officielle en 1848, tient en trois mots essentiels pour nous : Liberté, Égalité, Fraternité.

Pour fêter cet événement, le 14 juillet 1790, la Fête de la Fédération est organisée à Paris, et rassemble des délégations de tous les départements, l'Armée, les députés, la famille royale et le clergé.

Unité volontaire, festive, et heureuse pour associer le plus grand nombre à cette unité de tous et de partout en France.

La loi du 6 juillet 1880, qui institue le 14 juillet en Fête Nationale, n'a pas choisi entre ces deux événements, pour accompagner la 3éme République, récente et fragile

Entre les colères révolutionnaires du peuple, et le symbole apaisé d'une unité nationale, les législateurs ont additionné les symboles, par un souci de large rassemblement autour du choix de cette date.

Les 18 derniers mois ont été faits de périodes de confinement strict, aussi inédit que sidérant, de déconfinement et de liberté rapidement contrariées, et de nouveau des restrictions dans nos libertés d'aller et venir, avec des empêchements qui ont encore davantage fragilisé nos entreprises, nos emplois, nos psychologies, notre société dans son ensemble.

Ces mois ont aussi malheureusement été marqués par une surmortalité de plus de 110 000 personnes, qui concerne en grande partie les plus faibles et fragiles d'entre nous.

Des temps marqués aussi par la juste reconnaissance du rôle premier des personnes en première ligne : la communauté des soignants, des aidants, des agents hospitaliers. Puis de toutes celles et tous ceux qui ont permis que notre vie continue et s'organise. Dans cette période, finalement, on perçoit mieux la réalité de nos complémentarités économiques et sociales, ce qui cimente notre quotidien. Que toutes et tous soient remerciés à nouveau.

Bien entendu, la gestion de cette crise a montré des hésitations, des atermoiements, des doutes. Mais qui n'en a pas eu ?

Et aussi une stratégie constante : l'intérêt général, sauver des vies, protéger notre système de santé de l'implosion, et désormais prévenir la gravité des contaminations par la vaccination.

Aujourd'hui, 14 juillet 2021, nous disposons du temps pour soupeser le bénéfice / risque. Les médecins informent, accompagnent, conseillent. Alors, vaccinons-nous, invitons et incitons nos proches et amis à faire de même.

La République nous responsabilise individuellement, au sein d'une collectivité.

Nous avons donc repoussé l'arbitraire, et avons construit avec constance, en dépit de la rupture douloureuse du Régime de Vichy, un État de Droit.

La République n'est pas la satisfaction des besoins individuels. La République organise le vivre ensemble de tous.

Par l'autorité de l'État qui est le bien commun, qui s'exerce par la Loi sur des citoyens libres et égaux en droits.

Certains Français le contestent, y compris parfois avec le rejet des valeurs universelles que nous avons institué, insufflé et diffusé. Notre mission est aussi d'expliquer, de convaincre, de réconcilier les individus avec ce bien commun que nous célébrons chaque année le 14 juillet.

La commune est l'unité de base sur laquelle s'appuie notre républicain. Notre responsabilité est donc de faire vivre la République, de rappeler ses principes et ses valeurs fondamentales, et de l'alimenter par nos actions.

A nous tous et toutes de faire prospérer cette belle idée, celle de vivre ensemble, dans une République, la nôtre.

Vive la République

Vive la France

Vive Stenay

Deux Jeunes Sapeurs Pompiers (Valentin CHARLIER et  Mathieu LESAINE) ont reçu leur casque

et incorporent le corps des sapeurs pompiers volontaires du centre de secours de Stenay.

Cette cérémonie est l'occasion de distinguer un citoyen impliqué, immergé dans l'action et la vie locales.

Un homme qui, en plus de sa vie professionnelle particulièrement dense et réussie, de sa vie familiale, a su placer l'intérêt général au même niveau d'intérêt, en participant pendant plus de trente années à la vie municipale, en qualité de membre du Conseil Municipal. Avec un esprit ouvert et bienveillant, une modération qui n'exclut pas les convictions. En participant également activement à la vie associative, avec le plaisir de la vie sociale, du vivre ensemble que nous évoquions tout à l'heure.

Cher Alain, je suis heureux et fier de te remettre la Médaille d'Honneur Communale de Vermeil, représentant ton engagement au sein du Conseil Municipal de la Ville, de 1989 à 2020.

La dernière cérémonie patriotique de notre curé, l'abbé Mickaël Joseph FLEURY à Stenay.
 
"Ma dernière cérémonie patriotique à STENAY🇫🇷🇫🇷🇫🇷 .( pincement au cœur ) .
Cette photo exprime beaucoup de choses .
Stéphane notre Maire et Daniel premier Adjoint.
1905, date de la séparation de l’Église et de l’État, n’empêche aucunement les relations d’amitié, de construire des ponts et de vivre en bonne intelligence sachant que nous sommes aux services d’une même population.
Ayant le désir de promouvoir sans cesse un meilleur « vivre Ensemble » chacun dans notre fonction et dans le respect des convictions de chacun .
Un très grand merci pour ces bons moments.
L’amitié ne connaît pas les kilomètres".
La messe d’action de grâce pour ce que nous avons vécu ensemble aura lieu le 5 septembre à 10 h à STENAY