AG des anciens combattants d'Algérie et des combats de Tunisie et Maroc

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Assemblée Générale des anciens combattants d'Algérie

et des combats de Tunisie et Maroc.

 Mercredi 05 décembre à 9 h, s'est tenu la 55e assemblée générale ordinaire de l'amicale UNC-UNCAFN du canton de Stenay, à l'Espace du quartier Chanzy. Le président, Christian Stempert, a dressé le bilan des principales manifestations ayant eu lieu cette année, sachant quelles ont été nombreuses en raison du centenaire de la libération, et a tenu à remercier toutes les personnes présentes pour leur implication et leur participation.

Le compte-rendu, moral et financier, fut présenté par messieurs Daniel Seillier et Serge Marchand, et accepté à l'unanimité. 

Un dépôt de gerbe au monument aux morts, place Jules Ferry a eu lieu à onze heures en présence des autorités civiles et ecclésiastiques locales.

 

À l'hôtel de Ville, Stéphane Perrin, maire de Stenay, fit lecture de la lettre de la secrétaire d'État auprès de la ministre des armées, Madame Geneviève Darrieussecq. Voir la lettre, ici !

.

Christian Stempert, président de l'UNC-UNCAFN, a mis l'accent sur les 55 ans de l'amicale, c'est une belle carrière a-t-il dit, composée de satisfaction, de joies, de plaisirs, mais hélas aussi de tristesse quelquefois ! c'est la loi d'une vie bien remplie... 55 ans que nous entretenons avec ferveur le souvenir, le devoir de mémoire aux côtés de ceux de 14/18, 39/45, Indochine et OPEX.

Aujourd'hui, c'est une journée officielle de commémoration d'hommage aux combattants d'Afrique du Nord. Cette date n'a pas de référence à un fait de guerre, c'est tout simplement celle choisie par les instances Combattantes Françaises qui s'accordent avec la date du 5 décembre 2002, jour de l'inauguration du monument érigé quai Branly à Paris, en hommage à ceux qui ont payé de leur vie sur les territoires algériens, tunisiens et marocains sous la haute présidence de Monsieur Jacques Chirac, président de la République Française.

Pour la première fois en 55 ans, Christian Stempert a demandé pour l'amicale, une petite subvention à la municipalité à la hauteur des frais d'électricité, d'eau et d'assurance pour leur local, le reliquat des parts nationales et départementales leur permettant de couvrir simplement leurs frais de fonctionnement et de gestion.

Le président de l'UNC-AFN a fait part de sa réaction, suite au comportement irresponsable des manifestants de samedi dernier sous l'Arc de Triomphe. Il s'est dit choqué et avait le cœur gros de constater l'irrespect, la hargne, voire la haine se déployer à cet endroit... et d'ajouter : « c'est une honte d'oublier un symbole d'une France qui s'est battue pour la liberté, quelles que soient les raisons légitimes ou non d'une colère non maitrisée ».

Et il termina par ces mots : « que ceux qui ont piétiné cette sépulture récoltent le fruit du plus cruel des déshonneurs et à la mesure de leur irresponsabilité »

 

Comme la majorité des personnes présentes ce jour, le maire de Stenay a partagé l'émotion et l'indignation de ces faits, en espérant que ce ne fut qu'un accident.

La cérémonie s'est terminée par un verre de l'amitié, et un banquet à la salle des fêtes de Stenay servi par le traiteur Gilbin.

 Voir la cérémonie en vidéo !