Exposition, champignons et pommes

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Exposition, champignons et pommes.

L’automne est propice aux cueillettes, que ce soient les champignons ou les pommes, c’est la saison où l’on parcourt les sous-bois ou les vergers à la recherche des trésors que nous réserve la Nature. Les passionnés des champignons, ainsi que les amateurs de fruits anciens s’étaient donné rendez-vous le dimanche 8 octobre à la Taverne du Musée de la Bière pour une exposition de quelque 177 champignons, vénéneux ou comestibles ainsi que de nombreuses baies sauvages et 60 variétés de pommes pour la table, le jus ou la pâtisserie. Cette année, c’est la Marie-Jeanne, une pomme qu’on ne trouve qu’à Bréhéville qui était la vedette du stand des Croqueurs de Pommes du Nord Meusien. Cette variété réunit à elle seule beaucoup de qualité chez une pomme de nos campagnes. Floraison très tardive, donc qui échappe aux gelées de printemps, très bonne au goût et de texture agréable, de longue conservation puisque l’on arrive à la garder jusqu’en mai. En outre, elle a une belle histoire : ce serait un officier américain qui, à la fin des hostilités de la Première Guerre mondiale, aurait rapporté à sa logeuse, Dame Marie-Jeanne qui habitait à Bréhéville, un échantillon de ce fruit intéressant. Une version différente, quoique complémentaire, prétend que l’instituteur Toussaint, dans les années trente, aurait reproduit cette belle pomme par greffage un peu partout sur le terroir communal. Un vieux pommier de la variété qui a rendu l’âme, révèle entre 90 et 100 cernes d’accroissement annuel dans son bois, rendant ainsi compatibles les deux versions historiques. Les Croqueurs de Pommes de l’association « Mouzay dans les Pommes » viennent de lancer une opération de réhabilitation de cette variété dans son berceau de Bréhéville avec la bénédiction laïque des propriétaires de vergers de cette commune. La priorité est de débarrasser les vieux arbres du gui qui les étouffe, et le greffage de nouveaux arbres pour les replanter dans les coteaux Bréhévillois. Longue vie à la Marie-Jeanne.

"Mouzay dans les pommes" avec son président François SCHENINI (au centre)

La Marie-Jeanne de Bréhéville.

Les champignons, avec la présence fortement appréciée

de la société mycologique du Sedanais.

129 enfants de l'école Albert Toussaint et 170 de l'école Sainte-Marie

ont profité de cette exposition.

Dominique LANDRAGIN, fin connaisseur en champignons

met ses connaissances à la disposition du public.

 

 On notait la présence de madame Evelyne JACQUET conseillère départemental.

Rappel : au bénéfice du doute, il est fortement recommandé

de s'informer auprès de personnes compétentes

sur la comestibilité des champignons récoltés, avant de les consommer.

Haut de page